maure

maure

maure ou vx more [ mɔr ] n. et adj.
• 1636, - fin XIIIe; mor XIIe; du lat. Maurus « Africain »
1Hist. Habitant de l'ancienne Mauretania, région du nord de l'Afrique. Numides et Maures de l'époque romaine. berbère. Au Moyen Âge, Conquérant musulman de l'Espagne. Les invasions des Maures.
Adj. Les conquêtes maures. L'art maure. mauresque. Mod. Café maure. Bain maure. hammam.
2Vx ou hist. De Mauritanie, région d'Afrique occidentale. (Dans des expressions) « Othello ou le Maure de Venise », drame de Shakespeare. Tête-de-Maure (voir ce mot) .
⊗ HOM. Mors, mort.

maure nom féminin Noctuelle gris-brun foncé, à dessins plus clairs, des lieux humides. ● maure ou more adjectif et nom (latin Maurus, de Mauritanie) De la Mauritanie ancienne ; du Maghreb. ● maure ou more (difficultés) adjectif et nom (latin Maurus, de Mauritanie) Orthographe On écrit plus souvent aujourd'hui maure et mauresque que more et moresque, qui sont des graphies vieillies. - L'emploi de hispano-moresque, en revanche, est encore fréquent en histoire de l'art : l'architecture hispano-moresque.maure ou more (expressions) adjectif et nom (latin Maurus, de Mauritanie) Tête de Maure, figure héraldique représentant une tête de nègre. ● maure ou more (homonymes) adjectif et nom (latin Maurus, de Mauritanie) more adjectif et nom mort adjectif et nom mort nom féminin maure adjectif et nom mor nom masculin mord forme conjuguée du verbe mordre mord verbe mords forme conjuguée du verbe mordre mords verbe mors nom masculin mort adjectif et nom mort nom féminin

maure ou more
n. et adj.
d1./d ANTIQ Les Maures: les Berbères de la Maurétanie (ouest de l'Algérie et Maroc) non soumis à Rome.
d2./d HIST Les Maures ou les Mores: les musulmans arabo-berbères du nord de l'Afrique.
Spécial. Ceux qui envahirent l'Espagne au VIIIe s. et l'occupèrent en partie jusqu'au XVe s.
|| adj. Mod. Bain maure. Café maure.
d3./d Les Maures: population du Sahara occidental (Mauritanie, Mali, Sénégal), dont la langue maternelle est l'arabe hassaniya.
|| adj. Tribu maure.

⇒MAURE, subst. masc. et adj.
I. Subst. masc., vieilli. Habitant arabo-berbère du nord de l'Afrique. Un Maure se lavait les pieds dans la fontaine qui est au milieu; un autre se lavait accroupi sur le bord (DELACROIX, Journal, 1832, p.123).
Mod. Habitant du Sahara occidental vivant principalement en Mauritanie. Les Maures habitent actuellement tout l'Ouest saharien, des rives du Draa (Sud marocain) à celles du Sénégal. Ce sont des Berbères islamisés depuis le Moyen Âge, de nos jours arabophones pour la plupart (...). Tous les Maures sont des pasteurs et vivent sous des tentes faites en poils de chèvre ou cotonnade (Ethnol. région., t.1, 1972, pp.115-118 [Encyclop. de la Pléiade]).
P. ext.
♦Nom attribué aux Sarrasins qui soumirent l'Espagne. En Catalogne, sur la terre disputée entre les Maures et les Chrétiens, s'élaborent des chants de guerre (Arts et litt., t.1, 1935, p.62-5).
♦Population d'Afrique du Nord anciennement soumise aux Turcs. Mores d'Alger. Expr. Traiter qqn de turc à maure. Traiter quelqu'un avec dureté. Qu'est-ce que vous avez donc eu ensemble? (...) Je remarque souvent qu'elle [ma fille] te traite de Turc à Maure, mon garçon (FEUILLET, Scènes et com., 1854, p.97).
♦ ,,Nom donné aux Nègres mêmes`` (LITTRÉ). Proverbe. À laver la tête d'un Maure on perd son temps et sa lessive. Inutile d'essayer d'expliquer à quelqu'un quelque chose qui est hors de sa portée (d'apr. LITTRÉ).
HÉRALD. Tête ou cap de maure. Figure héraldique représentant une tête de nègre:
1. Aussi les réfractaires se virent-ils attribuer d'office des armoiries. Les commis se donnèrent du bon temps: ils attribuèrent aux Chauvel une tête de vieillard chauve, aux Morin, Morel, Moreau des têtes de Maure...
L'Hist. et ses méth., 1961, p.748.
Tête-de-maure. ,,Tête-de-maure. Bistre au manganèse`` (DUVAL 1959); couleur brun foncé.
II.Adj. Qui est relatif aux Maures, aux pays qu'ils habitent, aux coutumes qui sont les leurs. Toujours le calme inerte, toujours l'accablante buée chaude où s'en allaient ses forces, comme dans un bain maure trop prolongé (LOTI, Matelot, 1893, p.174). Il ne peut me mentir; et partout, dans les ruelles assourdissantes de Constantine comme dans les cafés maures de Biskra, la déesse syrienne (...) Astarté l'a partout déçu (LORRAIN, Phocas, 1901, p.235):
2. Les deux groupes dérivent directement d'un stock commun en Palestine et en Mésopotamie; lors de la diaspora, ils ont suivi des voies différentes; mais tous deux possèdent l'expression juive typique; pourtant les sephardim ressemblent davantage aux peuples européens méridionaux; ils ont d'ailleurs absorbé du sang maure et ibérien...
HADDON, Races hum., 1930, p.190.
Prononc. et Orth.:[], [-o:-]. Ac. 1694-1718 more; dep. 1740 more, maure. La graphie more est auj. vieillie. Étymol. et Hist. 1. Subst. a) 1176-81 Mor «habitant de Mauritanie» (CHRÉTIEN DE TROYES, Chevalier Lion, éd. M. Roques, 286); fin du XIIIe s. [ms.] More (BRUNET LATIN, Trésor, éd. P. Chabaille, p.171, var. du ms. Y); 1636 Maure (MONET); b) 1573 more «nègre» (DUPUYS, s.v. teste); 2. a) 1re moitié du XIIIe s. [ms.] mor adj. «brun foncé» (CHRÉTIEN DE TROYES, Erec et Enide, éd. W. Foerster, 2545, var. du ms. C); b) 1573 cheval teste de more «cheval d'un poil rouan, dont la tête et les extrémités sont noires» (DUPUYS, loc. cit.); c) 1677 teste de Mores hérald. (MENESTRIER, Abr. méthodique des principes hérald., p.136). Du lat. Maurus «habitant de la Mauritanie [région du nord de l'Afrique]), qui a pris en lat. pop. le sens de «brun foncé». L'anc. graphie mor a été évincée, d'abord par more puis par maure, à la suite d'un rapprochement avec le lat. Maurus (v. FEW t.6, 1, p.554a). Fréq. abs. littér.:293. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 473, b) 309; XXe s.: a) 501, b) 374.

1. maure ou (vx) more [mɔʀ] adj. et n.
ÉTYM. Fin XIVe, more; XIIe, Chrétien de Troyes, mor; maure en 1636; lat. Maurus « de Mauritanie (au sens romain), Africain ».
A
1 Hist. De l'ancienne Mauretania, région du nord de l'Afrique occupée par les Romains.N. || Numides et Maures (Berbères).Au moyen âge, Berbères islamisés qui conquirent l'Espagne. Arabe, Sarrasin (hist.). || Le combat du Cid contre les Mores.Adj. || Invasions, conquêtes maures.
1 Ce sont des Égyptiens, vêtus en Mores (…)
Molière, le Malade imaginaire, II, 9.
2 (…) la charmante Galiana, la belle Moresque aux longs yeux teints de henné, aux vestes de brocart constellées de perles, avait posé ses petites babouches sur ce plancher défoncé; elle s'était accoudée à cette fenêtre, regardant au loin dans la Vega les cavaliers mores s'exercer à lancer le djerrid.
Th. Gautier, Voyage en Espagne, p. 120.
3 On applique le nom de Maures à une population disséminée aujourd'hui en des régions éloignées, composée d'éléments ethniques variables et ne présentant pas partout les mêmes caractères. Elle se compose indubitablement des anciens habitants de l'Afrique du Nord, mêlés aux envahisseurs arabes. Et comme ces anciens habitants appartenaient en grande majorité à la race berbère, on peut dire des Maures qu'ils sont en général et avant tout des Berbères de langue arabe ou arabisés. Mais ces Berbères, avant l'invasion arabe, étaient eux-mêmes très métissés (…) Et il y en avait qui s'étaient fondus avec des éléments nègres. Les Maures du Sénégal, qui se disent volontiers Arabes, sont en partie de vrais noirs par la couleur de la peau et par les cheveux.
Grande Encycl. (Berthelot), art. Maures.
2 Mod. (Dans quelques expressions). D'Afrique du Nord, du Maghreb. Maghrébin. || Café maure. || Bain maure : hammam.
B Vx ou hist. De Mauritanie, région d'Afrique occidentale. Mauritanien.N. (Dans quelques expressions). || Othello, le More de Venise.Tête de More (vx), tête de maure : fromage de Hollande de couleur orangée, à peau rougie.Adj. invar. || Tête de maure, d'un brun foncé. || Des étoffes tête de maure.
tableau Désignations de couleurs.
Blason. || Cap (tête) de More : tête d'Africain noir, en héraldique.
Loc. Traiter qqn de Turc à More. — ☑ Prov. (vx). À blanchir la tête d'un More (ou d'un nègre), on perd sa lessive.
DÉR. et COMP. (Du même rad.) 2. Matamore, maure, maurelle, mauresque. — Moreau, moricaud. — (Noms propres) Maures (massif des), Maurienne (in D. U. N. P.).
————————
2. maure [mɔʀ] n. m.
ÉTYM. 1793, in D. D. L.; de 1. maure.
1 (1793). Singe de l'île de Sri Lanka (Ceylan) et de Guinée.
2 (1873). Variété de lin assez long.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • maure — 1. (mo r ) Voy. more. maure 2. (mo r ) s. m. Espèce de semnopithèque.    Couleuvre d Alger. more ou maure (mo r ) s. m. 1°   Nom ancien des habitants du nord de l Afrique. Les Romains subjuguèrent les Maures. •   Du levant au couchant, du More… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Maure — País …   Wikipedia Español

  • maure — m. Chumbe (faja para ceñir el tipoy a la cintura). * * * maure. (De or. colombiano). m. Faja con que se ciñe la túnica …   Enciclopedia Universal

  • maure — tête de maure …   Dictionnaire des rimes

  • Maure — Maure, 1) (spr. Mohr), so v.w. Maurengebirg; 2) (Sainte), Stadt im Arrondissement Chinon des französischen Departements Indre Loire; Getreidehandel; 2600 Ew.; hier 1466 Vertrag Ludwigs XI. mit seinen zur Ligue du bien public vereinten Großen,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • maurė — maurė̃ dkt …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • maurė — maurė̃ sf. BŽ497; Mt, LBŽ žr. 1 mauras 1 …   Dictionary of the Lithuanian Language

  • maurė — statusas T sritis vardynas apibrėžtis Plūdeninių (Lemnaceae) šeimos augalų gentis (Spirodela). atitikmenys: lot. Spirodela šaltinis Valstybinės lietuvių kalbos komisijos 2010 m. spalio 8 d. protokolinis nutarimas Nr. PN 5 „Dėl rekomendacijos „Dėl …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • maure — (De or. colombiano). m. Faja con que se ciñe la túnica …   Diccionario de la lengua española

  • Maure — obs. form of Moor n.2 …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”